Au Mali, l’exploitation du bois à des fins énergétiques reste la principale source d’énergie pour les populations et l’énergie produite à base d’hydrocarbures ou d’hydroélectricité est fortement limitée.

Le milieu rural a un accès faible à l’électricité avec un taux d’accès aux énergies modernes qui est de 18% selon les statistiques. Les possibilités d’investissements et de création d’emplois y sont très limitées. Dans le but de favoriser un développement économique durable et d’atténuer les phénomènes de migrations et d’exode rural, le MFC Nyetaa fait de l’électrification rurale une composante essentielle de ses programmes. L’objectif visé est de faciliter l’accès des communautés et de leurs entreprises aux services énergétiques modernes et renouvelables plus respectueuses de l’environnement, à moindre coût et pour un usage productif.